Catégories
Handicap & Soutien

»Un mois national de sensibilisation à l'emploi pour les personnes handicapées pas comme les autres: les services d'emploi pendant une pandémie | Blog sur le handicap

Octobre est le mois national de sensibilisation à l'emploi des personnes handicapées (NDEAM)! Chaque mois d'octobre, NDEAM célèbre les travailleurs handicapés et les employeurs qui brisent les stéréotypes sur les capacités et les idées fausses liées à l'embauche et à la rétention des personnes handicapées.

Cette année marque non seulement le 30e anniversaire de l'Americans with Disabilities Act (ADA), mais elle marque également le 75e anniversaire du Mois national de sensibilisation à l'emploi des personnes handicapées (NDEAM).

https://www.jjslist.com/ "width =" 300 "height =" 194 "srcset =" https://www.jjslist.com/blog/wp-content/uploads/2020/10/2020PosterEnglishFront-300x194. jpg 300w, https://www.jjslist.com/blog/wp-content/uploads/2020/10/2020PosterEnglishFront.jpg 351w "tailles =" (largeur maximale: 300px) 100vw, 300px "/>

<p class=Gracieuseté du Département américain du travail, Bureau de la politique d'emploi des personnes handicapées

Search Inc. et son programme Career Services ont hâte d'observer NDEAM chaque octobre, mais la célébration d'un mois de cette année a plus de sens pour nous avec les défis sans précédent auxquels nos participants et membres du personnel des services d'orientation professionnelle ont dû faire face à la suite du COVID- 19 pandémie.

Avant que la pandémie ne frappe, 174 personnes participaient à une variété de travail rémunéré, de formation et d’options d’emploi compétitives dans la communauté dans le cadre du programme de services de carrière de Search. Avant la pandémie, Search soutenait 35 personnes travaillant dans des entreprises locales.

L’emploi intégré et compétitif fait partie intégrante de la mission de Search. Chez Search, nous reconnaissons que travailler dans la communauté peut être une expérience transformatrice. Les individus forment de nouvelles relations sociales, de nouvelles compétences professionnelles et sont capables de tracer de manière plus indépendante le cours de leur vie.

L'une de nos participantes à l'emploi communautaire, Lena, l'exprime ainsi: «Je travaille chez Marshalls depuis 2018. Avoir un emploi, c'est être indépendant. Cela signifie que je peux être avec de vrais amis qui ne sont pas faux. Je peux aider d'autres personnes et clients lorsqu'ils ont besoin d'aide. Il se sent bien. Je suis capable de faire mes propres achats. Cela me permet d'interagir avec des gens de l'extérieur. »

Cependant, tout a changé en mars 2020 lorsque le ministère des Services à la personne (DHS) a ordonné à des organisations comme Search de fermer leurs programmes de jour et d'emploi.

Comme nous tous, la vie des participants à Search’s Career Services a été radicalement déracinée. Les événements et activités ont été annulés. Les personnes occupant un emploi dans la communauté ou à l’entrepôt de la société Search’s Planet Access étaient au chômage. Tout au long de tout cela, les participants de Search ont fait face à la perturbation totale de leur vie avec une résilience, une bonne humeur et une grâce incroyables. Leur capacité à s'adapter à ces conditions difficiles a été une source constante de lumière en cette période difficile.

Sept mois plus tard…

https://www.jjslist.com/ "width =" 225 "height =" 300 "srcset =" https://www.jjslist.com/blog/wp-content/uploads/2020/10/ndeam_sarah-m- 225x300.png 225w, https://www.jjslist.com/blog/wp-content/uploads/2020/10/ndeam_sarah-m-768x1024.png 768w, https://www.jjslist.com/blog/wp- content / uploads / 2020/10 / ndeam_sarah-m.png 1104w "tailles =" (largeur max: 225px) 100vw, 225px "/>

<p class=Sarah Meyerson, spécialiste de l'emploi, Search Inc

Il est peut-être normal que ce mois d'octobre, pendant le NDEAM, Search puisse annoncer que ses services communautaires d'emploi ont repris. En reconnaissance de cette étape importante, nous nous sommes entretenus (virtuellement) avec Sarah Meyerson, notre spécialiste de l'emploi chez Search Inc. et QIDP, pour faire le point sur la façon dont le programme s'inscrit dans la «nouvelle normalité» causée par la pandémie en cours.

Q: Quand les services communautaires d'emploi ont-ils redémarré?

UNE: Nous avons recommencé à soutenir les personnes ayant un emploi dans la communauté à la fin juin et avons rencontré virtuellement et dans certains cas, en personne, des personnes qui participent à des services de développement de l'emploi.

Q: Quels types de choses avez-vous abordés avec des personnes lors de vos sessions virtuelles?

UNE: Nous avons discuté des nouvelles attentes au travail et en public, comme la distance sociale, le port de masques et une bonne hygiène. Nous avons discuté du marché du travail et de la gestion des attentes, d'autant plus que le chômage est élevé et le restera probablement jusqu'à ce que la pandémie soit maîtrisée. Plus important encore, nous continuons à pratiquer les techniques d'entrevue, en particulier sur une plate-forme comme le zoom, consultons les sites d'offres d'emploi et remplissons des candidatures en ligne.

Q: Combien de personnes (en comptant à la fois les stages de perfectionnement et les placements soutenus) participent au programme d'emploi communautaire depuis la reprise des services?

UNE: Nous avons 28 personnes inscrites en ce moment. Nous avons 19 personnes placées et travaillant actuellement. Une personne occupe deux emplois, son deuxième emploi qui est dans un salon dans une résidence avec services d'assistance (ne permet toujours pas le personnel non essentiel pour des raisons de sécurité), mais sinon, tout le monde avec un emploi est de retour au travail.

Q: Avez-vous pu placer des personnes dans de nouveaux emplois depuis la reprise des services?

UNE: Je suis fier de dire que nous avons pu placer 3 personnes au cours du dernier mois. Les placements ont eu lieu à Home Depot, Jewel et dans un entrepôt de recyclage électronique appelé Liquid Technology. Fait remarquable, même avec tous les obstacles auxquels nous avons été confrontés avec la pandémie, nous avons été en mesure d'obtenir un total de 6 nouveaux emplois jusqu'à présent en 2020.

Q: Des réflexions sur le marché du travail actuel?

UNE: Nous voyons plus de placements dans des emplois de «travailleurs essentiels» comme les épiceries, mais les services alimentaires sont en déclin. Il y a beaucoup de travail à domicile qui commence à apparaître, mais ce n'est pas toujours la meilleure solution pour les personnes que nous servons en raison d'une expérience technologique limitée. Étant donné que de nombreuses personnes avec lesquelles nous travaillons ont des problèmes de santé sous-jacents, la sécurité du lieu de travail où elles sont placées est quelque chose que nous devons prendre en considération.

Une chose qui est très préoccupante est la possibilité très réelle d'une augmentation des cas de COVID à l'automne et à l'hiver, ce qui pourrait entraîner la fermeture temporaire ou permanente des entreprises. Ce serait le pire résultat pour les participants au programme. Mais nous avons essayé d'assurer à tout le monde que si cela se produit, nous y ferons face ensemble!

Renseignez-vous sur notre célébration NDEAM sur les comptes de médias sociaux de recherche en octobre! Si vous souhaitez en savoir plus sur NDEAM, le Bureau de la politique d'emploi des personnes handicapées du Département du travail des États-Unis propose ici plusieurs suggestions et ressources pour les employeurs et les organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *