Catégories
Handicap & Soutien

Expériences des utilisateurs de fauteuils roulants avec le nouveau vaccin COVID-19

Vaccins contre le covid19

Les utilisateurs de fauteuils roulants commencent à être vaccinés contre le COVID-19 et déclarent être soulagés de pouvoir bientôt être immunisés contre le virus. «Bref, c'est incroyable! J'attends cela depuis mars et je sens que je peux enfin voir la lumière au bout d'un long tunnel sombre », déclare Cory Lee Woodard, partenaire web de New Mobility, qui souffre d'amyotrophie spinale. «Il n’ya vraiment pas de meilleur sentiment. J'ai même pleuré immédiatement après avoir reçu le vaccin parce que j'étais si heureuse.

La mère de Woodard travaille pour une maison de retraite, ce qui la place en tête de la liste des personnes qui reçoivent des vaccinations prioritaires. Il l'a accompagnée lorsqu'elle s'est présentée à son rendez-vous et ils lui ont également fait vacciner. «Mon bras gauche, où j'ai reçu le vaccin, a été un peu douloureux, mais pas mal du tout», dit Woodard, qui dirige le site de voyage populaire, Curb Free avec Cory Lee. «Le seul véritable effet secondaire que j'ai ressenti était des étourdissements.» Il dit que c'était minime et a duré environ 30 minutes le matin après l'injection. «Je me sens bien depuis.»

Justin Stark, un joueur de rugby à quatre avec les généraux de Tampa, a un bureau à l'hôpital général de Tampa, l'un des cinq établissements de Floride désignés pour recevoir le lot initial du vaccin en raison de ses capacités de stockage frigorifique et de son emplacement central. «L'hôpital avait ses phases pour vacciner les membres de l'équipe – les travailleurs de première ligne dans le premier groupe, puis les gens qui soignaient les patients, et finalement mon groupe est venu à cause de l'emplacement de mon bureau», dit-il. «C'était vers la troisième semaine, donc ils ont été assez rapides. Bien que je sois tétraplégique, cela n’était pas basé sur mes antécédents médicaux et ne nécessitait pas de note du médecin. »

Les professionnels de la santé l'ont fait attendre environ 15 minutes après l'injection en cas de réaction grave. Environ cinq heures plus tard, son bras est devenu douloureux et il a pris de l'ibuprofène pendant deux jours. «J'ai également développé des frissons la deuxième nuit qui ont duré quelques heures. Au matin du troisième jour, tous les symptômes avaient complètement disparu. Les symptômes ne l’ont empêché d’aucune de ses activités quotidiennes normales et il recevra la deuxième dose cette semaine.

«Je suis vraiment heureux d’avoir reçu le vaccin et je me rends compte que je suis très chanceux de l’avoir obtenu si rapidement sans passer par les tracas que vivent de nombreux citoyens pour l’obtenir», déclare Stark. «Nous nous occupons de cela depuis près de huit mois et nous nous sommes habitués à être vigilants, donc ce n’est pas comme si je basculais un interrupteur là où je reviens tout à coup aux jours pré-COVID.» Il lui faudra environ deux semaines après sa deuxième dose pour développer une immunité au virus, et il va toujours faire attention car personne ne sait encore si une personne vaccinée peut être porteuse.

Consultez les pharmacies, les hôpitaux et les sites Web gouvernementaux pour les vaccins

Comme Stark et Woodard, Lex Frieden a reçu sa dose en raison de son association avec un établissement médical. «Je suis professeur à la faculté de médecine. La faculté de médecine a des vaccins pour les médecins, et je ne suis pas médecin, mais ils ont vacciné tous les professeurs de l’école de médecine », explique Frieden, qui fait partie du personnel du TIRR Memorial Hermann. "Je vous conseille donc de ne pas vous inquiéter de la nature ou de l’endroit où ils l’obtiennent, procurez-vous le premier que vous pouvez obtenir."

Frieden, tétraplégique, est considéré comme un architecte de l'Americans with Disabilities Act et un leader du mouvement pour la vie autonome. Il n’est pas surprenant qu’il ait des stratégies à partager avec ceux qui veulent le vaccin mais qui ne travaillent pas ou qui sont liés à une personne qui travaille dans un établissement médical. «Que vous ayez un médecin, un spécialiste ou un PCP, demandez-leur de vous mettre sur une liste. Inscrivez-vous simplement sur une liste », dit-il.

Le vaccin se gâte dans les trois jours s'il est hors du congélateur. «Ceux qui en ont doivent s'en débarrasser», dit Frieden. "Ce n'est pas comme s'ils allaient s'asseoir dessus et le tenir, et ils ne veulent pas en perdre. Donc, ce qui se passe, c’est que les systèmes vaccinent leur propre personnel, puis d’autres travailleurs hospitaliers de la communauté, des prestataires de services médicaux d'urgence et certains travailleurs essentiels dans les villes, des gens qui travaillent pour la santé publique, etc. Et comme ils se sont frayés un chemin à travers la plupart de ceux-ci, ils se tournent maintenant vers le public.

Il aide les gens à trouver des doses et dimanche dernier, il a appelé une demi-douzaine de pharmacies à propos de tout ce qu’ils pouvaient avoir. «Ils sont tous très polis et la plupart d’entre eux m’ont dit que les leurs sont réservés aux maisons de retraite et qu’ils ne sont pas en mesure de les offrir à notre communauté. Certains ont dit qu'ils l'avaient donné à un certain nombre de personnes sans rendez-vous ce jour-là, mais que maintenant ils sont sortis – mais qu'ils pourraient en avoir un dimanche.

Le principal conseil de Frieden est de vérifier auprès de quiconque peut avoir des doses disponibles. «N'attendez pas que quelqu'un vous appelle! Ne pensez pas que juste parce que vous avez un handicap, quelqu'un va vous inviter à vous faire vacciner », dit-il. "Cela peut arriver, mais ne comptez pas dessus."

En plus des pharmacies et des hôpitaux locaux, Frieden suggère de suivre le département des sites de santé ainsi que les sites locaux et de comté. «Chaque État le fait un peu différemment», dit-il. «Chaque ville ou comté le gère un peu différemment. Vous pouvez en apprendre un peu en regardant la télévision ou en lisant les journaux, mais ils sont toujours un peu en retard. Le truc est de garder un peu d’avance. »

Avez-vous déjà reçu une vaccination COVID-19? Si oui, comment l'avez-vous obtenu et quels conseils donneriez-vous aux autres utilisateurs de fauteuils roulants?

Photo par Lauren Bishop / CDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *