Catégories
Handicap & Soutien

Apprendre à piloter un paramoteur en fauteuil roulant

Auteur: Formation paramoteur(je) : Contact: paramotortraining.com

Publié: 2020-05-13

Synopsis:

Grâce à l'incroyable détermination de Mike, à la formidable communauté paramoteur et à nos étudiants épiques, Mike est maintenant un pilote paramoteur pleinement qualifié.

Points clés:

  • … la communauté de paramoteur était pleine de gens incroyables qui se plieront en quatre pour aider de quelque façon que ce soit.
  • Donc, après un autre briefing important sur la façon de s'assurer que l'aile et les lignes étaient correctement disposées, je me suis agrafé sur l'aile, je me suis installé dans le siège et j'ai attaché à nouveau.

Résumé principal

Quand Mike s'est approché de nous pour l'entraînement, nous savions que le faire monter dans le ciel serait un défi, heureusement il y a toujours un moyen.

Grâce à l'incroyable détermination de Mike, à la formidable communauté paramoteur et à nos étudiants épiques, Mike est maintenant un pilote paramoteur pleinement qualifié. Voici l'histoire complète, écrite par Mike …

* * * * *

Je n'ai jamais écrit de blog avant … mais comme tout, il y a toujours une première fois alors voilà …

J'ai toujours eu un buzz dans tout ce qui touche à l'aviation, ce qui a expliqué mon cheminement de carrière et ma vie avant que ma vie ne change la situation.

J'ai servi dans la RAF et j'étais un parachutiste passionné, à tel point que lorsque je suis parti, j'avais prévu d'essayer d'en vivre. Mais après un accident du travail et des traitements médicaux très médiocres, je me suis retrouvé avec une lésion nerveuse permanente à la colonne vertébrale, une mobilité réduite, pas de carrière et pire ……. plus de saut !!! Tout cela a un peu impacté ma santé mentale (un peu de sympathie … si je voulais que je le sache dans le dictionnaire entre sh * t et syphilis). Je savais que j'avais besoin de quelque chose pour renverser la vapeur, et je savais que l'aviation était le billet … mais quoi ??? Une licence de pilote était hors de ma portée en raison du coût. Le paramoteur était sorti car je ne pouvais pas porter le moteur, et à l'époque, si vous montiez des roues, vous étiez alors classé comme un ULM! Ensuite, j'ai entendu que la CAA avait assoupli les règlements, alors j'ai commencé à chercher une école qui pourrait m'apprendre à piloter un trike, mais je n'ai pas eu de chance jusqu'à ce que j'obtienne Simon Westmore au ParamotorTraining … "Je ne sais pas comment nous le ferons, mais nous vous ferons voler ". J'ai réservé là-bas et ensuite.

J'ai commencé la formation le 20 mai 2019 au Membury Airfield.

Mike et l'aile Paramotor Dudek.
Mike et l'aile Paramotor Dudek.

Simon m'a présenté Colin et une aile Dudek. Après avoir souligné les différences entre un parachute (auquel j'étais habitué) et une aile réflexe, Colin a ensuite montré comment "construire le mur" pour que l'aile se soulève du sol de sorte que le bord de fuite soit juste au-dessus du sol afin que vous peut vérifier tout dommage avant de voler. Puis ce fut mon tour et après environ une heure je l'ai cloué. Ensuite, nous sommes passés au cerf-volant de l'aile, pour qu'elle vole en position aérienne afin que vous puissiez ressentir la sensation de l'aile lorsqu'elle est complètement gonflée et prête à voler. C'est là que le plaisir a commencé, je n'avais jamais eu besoin d'utiliser ma ceinture de sécurité en fauteuil roulant avant … l'aile est montée et une rafale de vent m'a tiré de ma chaise !!!! Pour tout spectateur, cela doit ressembler à un miracle !!! Une fois que j'avais cessé de rire, il était temps de recommencer cette fois avec la ceinture de sécurité bouclée … Rappelez-vous toujours que la santé et la sécurité ne sont pas un gros mot! La 2e tentative s'est mieux passée et j'ai levé l'aile pendant au moins quelques secondes. Colin m'a ensuite appris à contrôler l'aile en utilisant les mouvements doux des élévateurs pour que l'aile reste immobile et sous contrôle, expliquant qu'en pratiquant cela, vous ressentez comment l'aile réagit aux petites entrées. Le jour suivant a été consacré à la pratique du kite jusqu'à ce que Colin se sente capable de contrôler suffisamment l'aile avant de passer à la leçon suivante.

La leçon suivante a été d'apprendre le lancement vers l'avant.

Colin et Simon ont dû me pousser dans mon fauteuil roulant, ce qui n'est pas une mince affaire sur un terrain en herbe, assez vite pour que je puisse lancer l'aile. Le reste de la journée a été passé avec moi poussé de haut en bas sur le terrain dans mon fauteuil roulant contrôlant l'aile sous "puissance". Heureusement que ce sport est rempli de gens qui sont prêts à donner un coup de main. Tout le monde sur le terrain m'a poussé à tour de rôle et je serai toujours reconnaissant pour l'enthousiasme de chacun. Une fois de plus, quand Colin était satisfait de mes progrès, j'étais prêt pour le roulage motorisé.

Maintenant, le plaisir allait s'améliorer !!!

Un autre acte de gentillesse incroyable m'a pris par surprise. Un étudiant précédent avait entendu que je prenais des cours et m'avait surpris. Là, assis sur le terrain m'attendait un quad Lowboy plutôt sexy. J'étais stupéfait que quelqu'un que je n'avais jamais rencontré était prêt à me prêter un kit coûteux, mais cela a juste renforcé ce que j'avais appris ces derniers jours que la communauté de paramoteur était pleine de gens incroyables qui se plieraient en quatre. pour aider de quelque façon que ce soit.

Colin m'a rendu à Simon pour la prochaine phase de ma formation.

Il m'a fait visiter le quad et m'a appris l'importance des vérifications avant le vol. Ensuite, il était temps de mettre le cap !!! nous avons emmené le quad dans un coin tranquille du champ afin que je puisse le conduire un peu pour m'habituer à le conduire avant de fixer l'aile. Alors avec les sangles bien fixées, le casque enfoncé, j'ai démarré le moteur pour la première fois … faire la queue avec un sourire au fromage !!!

Après environ 20 minutes de plaisir, Simon m'a demandé si je me sentais prêt à ajouter l'aile.

Donc, après un autre briefing important sur la façon de s'assurer que l'aile et les lignes étaient correctement disposées, je me suis agrafé sur l'aile, je me suis installé dans le siège et j'ai attaché à nouveau. Casque allumé, "accessoire clair!" et j'ai démarré le moteur. J'ai saisi les freins et engagé les lignes A et j'ai lentement ajouté la puissance. Le quad s'est avancé, l'aile est montée et je roulais seule et c'était super! Je n'ai réussi qu'environ 20 mètres avant que le vent ne se déplace et que l'aile tombe à gauche. En me rappelant le "bref" j'ai coupé le moteur. Simon a couru pour vérifier que j'allais bien. J'étais tellement excité que j'avais oublié de diriger !!! Le reste de la journée a été consacré à faire plus de roulage sous puissance avec des résultats mitigés, de bonnes courses et d'autres échecs, mais tout cela est une bonne courbe d'apprentissage. À la fin de la journée, Simon s'est assis avec moi et nous avons discuté de l'endroit où je m'étais trompé. "Détends-toi", me dit-il, arrête de penser aux choses. Le lendemain, j'ai suivi ses conseils et tout a commencé à se rejoindre. J'ai eu de superbes runs avec tout ce qui avait l'air bien, y compris mon premier "lancement non officiel" un joli petit lapin hop, je n'avais même pas remarqué que j'avais quitté la terre ferme tout ça pendant une seconde.

Malheureusement, les prochaines semaines, le vent ne jouait pas, et avant que je le sache, juin était passé et nous étions en juillet.

Mike assis dans le paramoteur donne un coup de pouce à la fin du vol.
Mike assis dans le paramoteur donne un coup de pouce à la fin du vol.

Même si le vent et la météo empêchaient le progrès, il y avait d'autres choses à apprendre. La météorologie de base et la planification des circuits sont tout aussi importantes. 5 juillet je suis arrivé pour un autre jour de formation. Encore quelques courses de roulage et Simon m'a demandé comment je me sentais. "Oui mon pote", ai-je répondu. "Voulez-vous aller voler". Ma journée était venue. Je me suis assis attaché, la radio allumée, le casque allumé, l'aile clippée et le moteur allumé. Étais-je prêt, les nerfs rentrés, puis je me suis souvenu du conseil de Simon "Détendez-vous". Tout est clair en avant, sous tension, levant les ailes et je roule en accélérant. La prochaine chose que je vole !!! Je l'ai fait, je suis debout. En me souvenant de mon briefing avant le vol, tournez à droite et volez vers l'ouest jusqu'au sommet de l'aérodrome et jouez un peu. Certains virages à gauche et à droite gardent toujours un œil sur les autres trafics. Tout le temps, Simon me parlait à la radio. "Il est temps de rejoindre le circuit Mike" avant que je ne sache que j'étais sur la jambe de base, en me souvenant de ne pas survoler les services de Membury. "Vérifiez le micro à chaussette" ah les vents se sont déplacés de quelques degrés. Pas de problème un petit virage supplémentaire et je suis dans le vent, les atterrissages dégagés, hors des gaz. Une belle approche douce jusqu'à une dizaine de pieds, en regardant vers l'avant et en ajoutant doucement les freins. Toucher, moteur arrêté et je m'arrête. File d'attente le grand sourire au fromage !!!

(je)Source / Référence: Paramotor Training. Disabled World ne fait aucune garantie ou représentation à cet égard. Le contenu peut avoir été modifié pour le style, la clarté ou la longueur.

Documents connexes


Important:

Disabled World utilise des cookies pour vous fournir et améliorer nos services et personnaliser certains contenus et publicités. En continuant, vous acceptez la politique en matière de cookies, la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Disabled World.

Disabled World est strictement un site d'actualités et d'informations fourni à des fins d'information générale uniquement et ne constitue pas un avis médical. Les documents présentés ne sont en aucun cas destinés à remplacer les soins médicaux professionnels prodigués par un praticien qualifié et ne doivent pas être interprétés comme tels. Toute offre ou publicité de tiers sur disabled-world.com ne constitue pas une approbation par Disabled World.

Veuillez nous signaler des informations obsolètes ou inexactes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *