Catégories
Handicap & Soutien

Anne Hathaway s'excuse pour sa représentation dans «  The Witches ''

Anne Hathaway dans la nouvelle adaptation cinématographique de "The Witches". (Daniel Smith / Warner Bros Pictures / TNS)

Anne Hathaway s'est excusée d'avoir dépeint négativement ceux qui ont des différences de membres tout en jouant le Grand High Witch dans la récente adaptation de Robert Zemeckis de «The Witches».

«Je suis désolé», a écrit le lauréat d'un Oscar dans un communiqué publié sur Instagram à la fin de la semaine dernière. «Je n'ai pas connecté la différence de membre avec le GHW (Grand High Witch) lorsque le look du personnage m'a été présenté; si je l'avais fait, je vous assure que cela ne serait jamais arrivé.

La communauté des personnes handicapées a réagi au film maintenant en streaming avec déception, tristesse et indignation face à l'utilisation des mains à trois doigts du personnage pour indiquer le mal.

Publicité – Continuez à lire ci-dessous

«J'ai récemment appris que de nombreuses personnes ayant des différences de membres, en particulier les enfants, souffrent à cause de la représentation de la grande sorcière dans Les sorcières», a écrit Hathaway dans sa déclaration.

«Permettez-moi de commencer par dire que je fais de mon mieux pour être sensible aux sentiments et aux expériences des autres, pas par peur de certains PC brouillés (politiquement correct), mais parce que ne pas blesser les autres semble être un niveau de décence de base que nous devrions tous rechercher. », A écrit Hathaway. «En tant que personne qui croit vraiment en l'inclusivité et déteste vraiment, vraiment la cruauté, je vous dois à tous des excuses pour la douleur causée.»

Dans le roman fantastique pour enfants de 1983 sur lequel est basé le remake de HBO Max du mois dernier, l’auteur Roald Dahl a décrit un trait identifiant de ses sorcières fictives ayant «de fines griffes courbes, comme un chat».

Dans une déclaration à Variety la semaine dernière, Warner Bros. s'est également excusée, déclarant: «En adaptant l'histoire originale, nous avons travaillé avec des designers et des artistes pour proposer une nouvelle interprétation des griffes en forme de chat décrites dans le livre.

Certains membres de la communauté des personnes handicapées ont noté que le personnage de Hathaway semble avoir une ectrodactylie, une différence de membre parfois appelée «main partagée». On craint que «Les sorcières», en tant que film familial, ne contribue aux stéréotypes selon lesquels les handicaps sont négatifs ou effrayants.

"Je tiens particulièrement à dire que je suis désolé pour les enfants ayant des différences de membres: maintenant que je sais mieux, je promets que je ferai mieux", a déclaré Hathaway dans sa déclaration. "Et je dois des excuses spéciales à tous ceux qui vous aiment aussi farouchement que j'aime mes propres enfants: je suis désolé d'avoir laissé tomber votre famille."

La star de «Ocean’s 8» et «Les Misérables» a inclus (avec permission) une vidéo du Lucky Fin Project, une organisation à but non lucratif qui œuvre pour sensibiliser et célébrer les enfants, les individus et les familles touchés par les différences de membres.

«Je suis une fille. Je suis une soeur. Je suis un ami », disent les enfants et les adultes ayant des différences de membres dans la vidéo. «Je suis entier. Je suis féroce. Je suis partenaire. Je suis humain."

«Anne Hathaway a présenté des excuses», a écrit le Lucky Fin Project sur Instagram. «C'est un pas dans la bonne direction. C'est un moment propice à l'apprentissage. Ne luttons pas pour une «culture d'annulation» mais une culture éduquée, inclusive, empathique et responsabilisante. Avancer ensemble est la façon dont nous apprenons et nous élevons tous.

«Merci d’avoir abordé cette question et de vos excuses», a lu le commentaire principal du message de Hathaway, rédigé par l’ambassadrice de la Fondation I Am Possible, Shannon Crossland. «Je crois que ce n'était pas intentionnel et qu'aucun dérangement n'a été causé exprès. Nous avons essayé de sensibiliser pour éviter que quelque chose de ce genre ne se reproduise – c'est formidable de voir que nos voix ont été entendues. "

Les déclarations de Hathaway et Warner Bros. font suite à un tollé d’éminents défenseurs des droits des personnes handicapées, notamment la paralympienne britannique Amy Marren.

«Nous, les cinéastes et Warner Bros. Pictures, sommes profondément attristés d’apprendre que notre représentation des personnages fictifs de‘ The Witches ’pourrait bouleverser les personnes handicapées et regretter toute offense», a déclaré le studio.

«Les téléspectateurs n'ont jamais eu l'intention de sentir que les créatures fantastiques et non humaines étaient censées les représenter», a déclaré Warner Bros. «Ce film parle du pouvoir de la gentillesse et de l'amitié. Nous espérons que les familles et les enfants pourront profiter du film et adopter ce thème stimulant et rempli d'amour.

© 2020 Los Angeles Times
Distribué par Tribune Content Agency, LLC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *